Quoi

Qu’est-ce que tout ça veut dire au juste ?

Il y a plusieurs façons de parler du tabac sans fumée. La plupart des tabacs sans fumée sont faits pour être placés dans la bouche. L’idée, c’est de sucer le jus qui se forme dans la bouche et de cracher la salive au fur et à mesure qu’elle se forme.

Tu ne fumes pas. Tu n’avales pas.

Tu tasses la chiquée de tabac dans ta bouche et tu craches le jus à chaque seconde. Si ça te paraît dégueulasse, c’est que ça l’est. Et c’est aussi extrêmement dangereux.

Les gens te diront, « au moins, du tabac sans fumée, c’est mieux que la cigarette.» Ils se trompent. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de fumée que ce n’est pas dangereux. Ce produit est très nocif et il peut te tuer. Tu peux développer un cancer de la bouche en moins de cinq ans et toutes sortes d’autres problèmes dès que tu commences à en prendre.

Pourquoi

Pourquoi est-ce que je ne dois pas chiquer ?

C’est simple, ne touche pas à ça. Il ne faut jamais chiquer du tabac parce que c’est extrêmement dangereux. Tout d’abord, tu ingères une très grosse dose de nicotine, plus que lorsque tu fumes. Si tu gardes une chiquée de grosseur moyenne dans ta bouche pendant trente minutes, c’est comme fumer trois cigarettes. Même si tu en prends seulement un peu de temps en temps, tu peux développer une dépendance. Et le goût du tabac est dégueulasse. Pourquoi penses-tu que les compagnies de tabac à chiquer ajoutent des saveurs ? En fait, elles essaient de camoufler le véritable goût du tabac assez longtemps pour que tu développes une dépendance.

Sais-tu ce que tu mets dans ta bouche ?

Tu n’as pas idée des produits qu’ils ajoutent dans le tabac à chiquer. Et ce n’est pas parce que tu n’avales pas le jus que tu n’ingères pas les produits chimiques qu’il contient. Si tu l’avalais, tu vomirais à coup sûr. En chiquant, tu t’exposes à plus de 3000 produits chimiques dont 28 causent le cancer. On parle ici du cancer des lèvres, de la langue, des racines des dents, des joues, des gencives et même des parois de l’estomac, de l’œsophage et de la vessie. Tu peux tous les avoir !

C’est loin d’être sexy.

Même si tu n’es pas préoccupé par ta santé actuellement, il y a beaucoup d’autres raisons de ne pas chiquer : En plus d’avoir des taches jaunâtres sur tes dents, tu auras une haleine dégueulasse, c’est absolument certain ! Et ce n’est pas tout, près de 70 % des gens qui en prennent ont des douleurs dans la bouche. Puis, tu peux être assuré que si tu craches constamment, tu auras les lèvres et les gencives qui fendent et saignent. Imagine les réactions des filles que tu embrasses !
Alors… Veux-tu toujours chiquer ?

« Mais, je suis un athlète. On en prend tous. »

Tout d’abord, ce n’est pas vrai que tous les athlètes chiquent du tabac. Chiquer n’est pas populaire auprès des athlètes et de moins en moins de joueurs en prennent. Certaines ligues l’interdisent carrément. Pourquoi ? Parce que ça nuit à la performance. Quand tu chiques, ton cœur accélère, ce qui fait augmenter la pression artérielle et provoque des palpitations cardiaques. Ça peut causer des étourdissements, ralentir ton temps de réaction et tu peux te fatiguer plus vite. À plus long terme, tu as plus de risques de faire une crise cardiaque ou un AVC, même si tu es jeune. Alors, si on te propose de chiquer pendant une partie, dis non, tout simplement.

Comment

Tu as déjà essayé d’arrêter de chiquer et tu n’as pas réussi ? Tu commences seulement à réaliser qu’il faut que tu arrêtes ? Quelle que soit ta situation, nous sommes heureux que tu aies découvert notre site. On peut t’aider. Tout le monde n’arrête pas de la même manière. On va te donner quelques trucs. Tu peux essayer ceux qui te conviennent. Surtout, ne laisse pas tomber ta démarche en cours de route.

Pense bien fort aux raisons pour lesquelles tu veux arrêter.

Écris ces raisons sur un papier et garde ce papier sur toi. Sors-le et lis-le quand tu as envie de chiquer.

Parles-en autour de toi !

Dis à tout le monde que tu es en train d’arrêter de chiquer. Demande-leur du soutien et de la patience parce que c’est normal d’être à pic les premières semaines.

Fais équipe.

Ce n’est pas toujours possible, mais ça peut vraiment aider d’arrêter à deux. Trouve un ami qui veut arrêter lui aussi. Arrête parce que TU veux arrêter. Reprendre le contrôle, c’est un choix personnel, on s’entend, mais le faire avec quelqu’un, c’est plus stimulant. Encouragez-vous mutuellement à poursuivre la démarche.

Jette tout.

Plusieurs personnes gardent des petites quantités de tabac à chiquer quand elles veulent arrêter. Mais, c’est tenter le diable ! Débarrasse-toi de ça complètement et recherche la compagnie de ceux qui peuvent t’influencer positivement.

Porte attention à tes habitudes.

À quel moment es-tu le plus porté à chiquer ? Chiques-tu davantage avec certains groupes ou certains amis ? Quand tu fais du sport ? Après les repas ? Tu as avantage à éviter les situations où tu risques d’être tenté, mais, si ce n’est pas possible, alors prévois une solution de rechange : de la gomme, des bonbons durs, des graines de tournesol, n’importe quoi qui peut fonctionner pour toi.

Enlève l’odeur.

Brosse tes dents quand tu as envie de chiquer. Ça peut t’aider à faire passer l’envie. L’envie ne dure que trois à cinq minutes. Si tu brosses tes dents pendant ce temps-là, la sensation passera et tu n’auras pas chiqué. Ce sera ça de gagné ! En plus, si tu chiques depuis quelques temps, il y a beaucoup de toxines à enlever. Alors, vas-y ! Brosse !

Récompense-toi.

Combien dépensais-tu en tabac chaque semaine ? Si tu passes une bonne semaine sans chiquer, récompense-toi en t’achetant quelque chose que tu veux vraiment. Tu as un peu plus d’argent maintenant, alors gâte-toi !

Demande de l’aide si tu en as besoin.

Je sais, ce n’est pas facile de demander de l’aide. Mais dis-toi que c’est OK d’en demander si tu n’y arrives pas seul. Arrêter, c’est ce que tu fais de mieux pour toi. Parles-en à ton docteur ou appelle le

Téléassistance pour fumeurs à 1-877-513-5333.

Il existe beaucoup de services qui peuvent t’aider à arrêter. Voici une liste de ressources en ligne. Si tu cliques sur un de ces liens, tu sortiras automatiquement de notre site. Nous croyons que ces sites sont de bonnes ressources mais nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Arrêter :

  • Vie100Fumer - Découvre les économies que tu peux faire en arrêtant et l’aide que tu peux recevoir.
  • Cible les jeunes - Disponibles en Anglais seulement. Lis comment les jeunes ontariens parlent du tabac.
  • Téléassistance pour fumeurs - Pour arrêter l’usage du tabac, des trucs et les effets sur la santé.
  • Tabac à chiquer - Disponibles en Anglais seulement. Vous aimez chiquer ? Tout ce que vous devez savoir sur le tabac à chiquer.

Plus d’informations :

  • Stupide.ca - Ce ne sont pas les gens qui sont stupides. C’est le tabac.
  • La vérité - Disponibles en Anglais seulement. Une des toutes premières campagnes anti-tabac s’adressant aux jeunes aux États-Unis.
  • Films Sans Fumée - Les acteurs qui fument dans les films sont utilisés pour recruter de nouveaux fumeurs.
  • Fumer, ça pue - Disponibles en Anglais seulement. Des quiz, des jeux et des idées pour tes présentations et tes expositions.
  • Enfants sans tabac - La majorité des jeunes de fument pas.
  • Tactiques de l’industrie du tabac - Disponibles en Anglais seulement. Des documents rédigés par des médecins en faveur de Canada sans tabac.
  • Gèle l’Industrie - On y expose les tactiques utilisées par l’industrie du tabac pour séduire les jeunes.
  • Coalition Pas aux Jaunes! - Pour une génération en santé, sans tabac.

Medias

Actualités

STATS SHOW TOBACCO INDUSTRY WINNING WITH MORE YOUTH USING FLAVOURED TOBACCO

October 15, 2013

The 2010-11 national Youth Smoking Survey shows flavoured tobacco industry products are becoming the cancer-causing tobacco choice for a growing number of students.

Across Canada 20% of students in Grade 9-12 reported using tobacco industry products within the past 30 days including 14% who said they smoked cigarettes and 10% who reported using flavoured tobacco products in the form of chew, dip, spit, snus, waterpipe tobacco, bidis, cigars, cigarillos and menthol cigarettes. (Some students used more than one type of tobacco product.)

In Ontario that translates into 79,300 students smoking cigarettes (excludes menthol-flavoured) and 54,200 using flavoured tobacco. There were 11,500 students who said they used chew, dip or spit tobacco and 11,300 who reported using flavoured waterpipe tobacco.

Sad to say we can chalk up another win for the tobacco industry and its success in recruiting new customers with flavoured products so they can keep sales up and replace their long-term customers who keep dying on them.

The Youth Smoking Survey is taken every two years for the Propel Centre for Population Health Impact at the University of Waterloo, was conducted between Oct. 2010 and June 2011.

TOBACCO-FREE SPORTS

May 15, 2013

Tobacco has immediate, negative effects on athletic performance. If you use tobacco you can expect that during a game or sports event you will get tired faster, suffer shortness of breath sooner and your reaction time will suffer. Play to win…

Check out the Know What’s In Your Mouth link in this section for more information about chew, including the gross hairy tongue, bad teeth, bleeding gums and sores it causes in the short term, before the mouth cancer and other health problems.

And if you are already onside and want to help make your team a Tobacco-Free Sports team visit www.playlivebetobaccofree.ca

Don’t forget secondhand smoke is also going hurt your performance too. Don’t let other people smoke around the places you play and live—ask them to take it outside.

WE SEE YOU

April 26, 2013

Youth in the Central East area of the province are taking action with a new video bit.ly/WeSeeYou exposes tobacco industry tactics being used to make tobacco products appear less harmful and more desirable.

But the teens make it clear that showing scenes of smoking in movies targetted to their age group and even young kids and adding fruity flavours to chew and other tobacco products isn’t going unnoticed.

Watch the video at bit.ly/WeSeeYou and join the conversation with tweets to @_WeSeeYou and using #challengetobacco.

See more on what teens are doing on the iTHINK Facebook page, facebook.com/iTHINKcampaign

KNOW WHAT’S IN YOUR MOUTH?

You can get sucked in and then spit out by the industry as they use you to make billions, or you can be smart and make sure you Know What’s In Your Mouth!

Mythe

MYTHE

Chiquer le tabac augmente ta concentration et ta performance en sport.

VÉRITÉ

Les étourdissements, la haute pression et l’augmentation de ton rythme cardiaque n’augmenteront pas ta performance en sport.

MYTHE

Chiquer cause moins de dommages que la cigarette.

VÉRITÉ

Qu’est-ce qui est moins pire ? Mourir d’un cancer du poumon ou d’un cancer de la gorge, de la langue, des lèvres? La réponse : Mieux vaut de pas toucher au tabac. Un point c’est tout.

MYTHE

Si je n’en prends pas beaucoup et pas souvent, je ne développerai pas de dépendance.

VÉRITÉ

Une chiquée a plus de nicotine qu’une cigarette. Juste une petite chiquée de temps en temps peut te rendre dépendant.

MYTHE

Tout le monde a l’air d’en prendre. Ça ne doit pas être aussi pire que ça.

VÉRITÉ

Erreur ! La plupart des gens ne prennent pas de tabac. Et le taux diminue constamment, parce que plus de gens abandonnent la cigarette et que les usagers de longue date en meurent.

MYTHE

J’en prends maintenant, mais je peux arrêter n’importe quand.

VÉRITÉ

L’industrie du tabac est devenue très prospère parce que les personnes n’ont pas pu arrêter et ont continué d’en prendre. C’est une drogue qui crée de la dépendance. Il est très difficile d’arrêter. Et quand on en prend pendant longtemps, on a encore plus de difficulté.

À notre sujet

À l’automne 2011, le Simcoe Muskoka District Health Unit (SMDHU) a demandé à un groupe de jeunes de développer une campagne de sensibilisation sur le tabac à chiquer. La campagne Sais-tu ce que tu chiques est née. Son objectif ? Augmenter la conscience des jeunes et des jeunes adultes face aux dangers du tabac à chiquer.

La campagne met l’accent sur cinq messages clés.

Chiquer du tabac :

  • c’est dangereux;
  • cela a des effets nocifs sur la santé physique;
  • cela peut créer de la dépendance;
  • cela n’augmente pas la performance en sport; et
  • l’industrie du tabac ajoute des saveurs de bonbons au tabac pour le rendre plus attrayant pour les jeunes.

Comme support à la campagne, ils ont créé des affiches, des panneaux, des bannières, des blocs-notes et du baume à lèvres, puis ils ont travaillé avec le personnel de SMDHU pour produire de l’information supplémentaire et des liens internet pour le site Internet Health unit’s youth-friendly.
Un an plus tard, le Central East Tobacco Control Area Network, regroupant six services de santé publics incluant le SMDHU, a décidé d’étendre la campagne à travers la province de l’Ontario pour rejoindre les jeunes. Le site : saistucequetuchiques.ca en est le résultat.